Upgrade des PC de 2015 à 2017

0 sur 5 (0 votes)
Merci pour votre vote.

Quatre cores suffisent-ils à l'orée 2020 ? Arrivés sur le marché à partir de 2015, les processeurs Intel Core de 5e (Skylake) et 6e (Kaby Lake) génération ont eu un franc succès. Après quatre ans de bons et loyaux services, la question de l'upgrade se pose, est-ce que cela vaut le coup ?

 Depuis l'arrivée des Intel Core Sandy bridge en 2011, et jusqu'à récemment avec les premiers Coffee Lake (Core i7-8700K par exemple), les CPU du géant bleu n'ont connu qu'une très légère augmentation des performances d'une génération à l'autre. En effet, la différence de performance entre un Core i5-2500K et un Core i5-6600K sorti en 2015 n'est que de 25 à 30 %. Et pour peu que vous ayez overclocké le premier, le changement du trio carte mère, CPU et mémoire (passage de la DDR3 à la DDR4) était difficilement justifiable d'un point de vue rapport performance / prix. Pour en arriver là, les fréquences de fonctionnement ainsi que l'IPC ont connu une très légère augmentation. En 2017, Intel a sorti Kaby Lake, Il n'est autre qu'une déclinaison de Skylake avec encore une fols des fréquences revues à la hausse (3,6 à 4 GHz du Core i5-6600K au 7600K, de 4 à 4,4 GHz pour les Core i7-6700K et 7700K).

En pratique, il n'y a que 10 % de gain et le Core i7-7700K (quadcore avec HT) est alors le CPU grand public le plus performant. Mais quelques mois plus tard, les choses ont bien changé grâce à AMD et ses premiers Ryzen. Intel a été poussé à augmenter le nombre de cœurs sur ses CPU grand public pour contrer le gros octocore Ryzen 7 1800X, le Core i7-8700K est né, le premier hexacore avec HT. Il a fallu attendre fin 2018 pour voir arriver le premier octocore avec HT Intel sous le nom de Core i9-9900K.

Cet article vous a plus ? Partagez le !

StarOfservice Top Pro 2015

jemepropose

aladom montevrain