Bien choisir son boitier sobre

0 sur 5 (0 votes)
Merci pour votre vote.

Les boîtiers ont bien évolué depuis les années 90, époque à laquelle le grand public se coltinait des modèles blancs qui viraient à l'écru rapidement et n'étaient pas vraiment étudiés pour être visuellement attrayants.

Aujourd'hui, il y a du verre trempé allant jusqu'à recouvrir toutes les faces, des ventilateurs RGB en masse et des designs parfois à mille lieues de ce que l'on peut considérer comme nécessaire au bon fonctionnement d'un PC. Vous êtes cependant nombreux à n'avoir que faire de toutes ces petites attentions visuelles, préférant la sobriété des panneaux pleins ou une touche de verre trempé, mais en gardant un style épuré. De l'entrée de gamme à 40 € au haut de gamme à 380 €, la rédaction a cherché pour vous les meilleurs modèles selon plusieurs critères. Dans les pages suivantes, vous trouverez des boîtiers en aluminium (plus haut de gamme et plus cher que l'acier), en acier avec ou sans verre trempé, mais également des petits mini-ITX parfaitement adaptés à une utilisation dans un salon par exemple. Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'un voyage dans le passé, mais bien de boîtiers modernes, tout aussi capables (voire meilleurs) que les modèles exubérants !

Choisir un bon boîtier peut être un casse- tête avec tous les modèles présents sur le marché. Après le look, c'est la capacité de stockage qui pose le plus de soucis potentiels dans les boîtiers modernes.

En effet, le temps est fini où toutes les références avaient quatre ou plus emplacements 3,5" pour des disques mécaniques, en plus des deux (ou plus) 5,25". Avec l'augmentation de la capacité de stockage des disques 3,5" et des clefs USB, les lecteurs / graveurs de DVD (ou Bluray) ont petit à petit disparu de nos machines, les constructeurs ne se sont pas fait attendre pour supprimer purement et simplement les bons vieux 5,25" dans une bonne partie de leurs gammes. Des lecteurs nous ont déjà questionnés à ce sujet, mais le marché va dans ce sens et ça n'ira pas en s'améliorant. Depuis qu'il est possible d'installer un OS via une clef USB, l'intérêt d'un lecteur 5,25" est réduit à néant pour une grande partie des utilisateurs (votre serviteur y compris). De même, quand un CD ou DVD gravé permettait à l'époque de sauvegarder une grande quantité de données par rapport à la capacité totale d'un disque dur, c'est maintenant moins vrai avec un Bluray 50 Go (ou 100 Go mais 10 € pièce) pour des disques de 1 à 10 To, voire plus ! Ne parlons même pas des NAS qui sont maintenant particulièrement abordables et remplacent avantageusement des spindles de DVD. Et bien entendu du fait que tout se télécharge aujourd'hui sur Internet. Ceci dit, pour des besoins spécifiques et les irréductibles des galettes de 12 cm, des boîtiers avec emplacements 5,25" existent heureusement toujours.

SOBRIÉTÉ ET SILENCE

Si vous voulez vous monter une configuration silencieuse, les boîtiers sobres ont largement l'avantage. En effet, les modèles avec verre trempé, RGB et une grosse capacité de refroidissement ne sont généralement pas de bons candidats pour ce type d'exercice. Le bruit s'échappe de la façade faite d'une grille en mesh (ou verre trempé), des grilles d'aération sur le dessus ou du verre trempé sur le côté. En choisissant la sobriété, les constructeurs peuvent badigeonner les différentes parties (panneaux latéraux, façade et le top) de mousse antibruit, contenant au maximum le niveau sonore des composants installés.

Attention cependant, même en prenant le meilleur boîtier étudié pour le silence, vous devez impérativement choisir des composants silencieux (carte graphique et ventirad processeur principalement), il n'y a pas de miracle !

LES À-CÔTÉS

Outre la compatibilité avec les différents formats de cartes mères (mini-ITX, micro-ATX ou ATX principalement) et la taille bien sûr, les fonctionnalités et équipements supplémentaires peuvent vous faire choisir un boitier plutôt qu'un autre. La connectique en façade varie selon les modèles, on trouve généralement deux ports USB 3.0 et les éternels Jack 3,5 mm, mais cela peut être insuffisant selon vos besoins. Les ports USB Type-C commencent à se répandre, mais sont généralement cantonnés aux boîtiers milieu et haut de gamme (au moins 85 € pour l'In Win 101C), avec l'obligation d'avoir un connecteur Type-C sur la carte mère. De même, un rhéobus capable de piloter plusieurs ventilateurs peut s'avérer particulièrement intéressant. Si votre carte mère n'a pas énormément de connecteurs 4-pin et que vous voulez installer plus de trois ou quatre ventilateurs, ces rhéobus vous facilitent la vie, il suffit de tout brancher au même endroit sans se demander si des dédoubleurs sont nécessaires, ou si vous pourrez piloter des ventilateurs 3 pins facilement. Il en existe de plusieurs sortes, les plus basiques sont manuels via la présence d'un variateur de tension en façade. Les modèles PWM se branchent à la carte mère, permettant silence au repos et performance en charge de manière automatique. Les plus avancés disposent d'un logiciel propriétaire qui donne accès à des réglages plus fins de chaque ventilateur, comme des courbes de ventilation personnalisées selon la température du composant que vous sélectionnez (CPU, GPU ou autre), le GRID présent dans les NZXT Hi en est un parfait exemple.

 

Consultez la sélection des meilleurs boîtiers sobres

Cet article vous a plus ? Partagez le !

StarOfservice Top Pro 2015

jemepropose

aladom montevrain