Un PC ne meurt jamais

Windows 7 VS 10

A chaque nouvelle version du système d'exploitation, nombreux sont les utilisateurs à ne pas vouloir sauter le pas, arguant que le nouveau est plus lent, qu'il y a plus de bugs, pas aussi intuitif etc .. Est-ce que Windows 98 est mieux que 95 OSR2 ? 2000 que 98 ? Ainsi de suite, jusqu'aux derniers Windows 7 et 10, un peu comme un disque qui tourne en boucle. La rédaction a donc décidé de vous proposer un petit comparatif des performances des deux bêtes, une fois les plus de 200 mises à jour faites juste après l'installation de Windows 7 SP1.

Peu de différences

En pratique, les temps de boot sont assez similaires, même si on peut octroyer un très léger avantage à Windows 10, de l'ordre d'une à deux secondes selon la plateforme. A moins d'avoir un chronomètre entre les mains, difficile de départager les deux. Les tests tirant sur le processeur, comme Handbrake et Cinebench R15 montrent un très léger avantage à Windows 7, de l'ordre de 2 % dans le meilleur des cas. Le gain n'est cependant pas vraiment lié au système d'exploitation lui-même, mais aux services qui tournent en fond dans Windows 10 qui sont largement plus nombreux. Les performances dans les jeux sont également très proches, avec cependant un léger avantage à Windows 7, d'un ou deux FPS selon les jeux. Encore une fois, les tâches en fond de Windows 10 en sont très certainement la cause. Windows 7 reste donc un OS particulièrement performant, il n'y a pas de doutes.

Pas de DirectX 12

L'un des principaux points pour les joueurs est l'absence de compatibilité Directx 12 sous Windows 7. Ne nous cachons quand même pas que la quasi intégralité des jeux tournent encore sous Directx 11, avec en général une option pour passer sous Directx 12, et il se passera encore quelques années avant que cela change. Malgré tout, certains jeux sont exclusifs à la version 12, et il se passera encore quelques années avant que cela change. Malgré tout, certains titres Microsoft (étrangement !) comme les Gears of War (4, Ultimate Edition), Forza (Horizon 3, Motorsport 6 et 7) ou encore Halo (Wars 2, 5: Forge), tous disponibles sur le Microsoft Store. En parlant de lui d'ailleurs, il n'est pas disponible sous Windows 7, mais va-t-on vraiment s'en plaindre ? Une autre fonctionnalité par contre qui est intéressante dans Windows 10, la possibilité de streamer un jeu Xbox (de son réseau local) sur notre PC. Si la TV est déjà occupée à diffuser les superbes émissions de téléréalité qui nous matraquent le cerveau alors une petite partie de votre jeu console préféré peut vous détendre.

Netflix 4K et HDR

DRM, ces trois lettres censées lutter contre le piratage (la protection étant toujours déjouée tôt ou tard), mais qui peuvent pourrir la vie de l'utilisateur honnête. Prenons Netflix, qui propose du contenu en 4K aucun problème pour le lir sur PS4, Xbox ainsi que tout un tas d'autres périphériques (https:// help.netflix.com/fr/node/13444 pour la liste complète), mais ce n'est pas si simple sur PC ! Utilisateurs de Windows 7, oubliez, seul Windows 10 est compatible, et encore sous certaines conditions (HDCP 2.2, Intel Core de 7ème génération ou GPU Nvidia GTX 1050 ou plus récent et uniquement via Microsoft Edge). Nous regrettons à la rédaction, la disparition des gadgets dans Windows 1O. 11 était fort intéressant de voir du coin de l'œil les températures des différents composants, la charge de chaque cœur du processeur, le débit utilisé en temps réel, etc... La raison officielle de ce retrait concerne d'éventuelles vulnérabilités qui peuvent être introduites via ces gadgets. Heureusement, ils n'ont pas totalement disparu et il est possible de les réactiver, en utiliser un petit utilitaire comme 8GadgetPack (https://8gadgetpack.net).

Cortana et bureaux virtuels

Windows 10 vient également avec un assistant personnel, Cortana. A l'image de Google Assistant ou Siri, il est possible de lui poser des questions diverses et variées, de noter des rendez-vous, de prendre des notes et plus encore. Certains n'en ont pas l'utilité, mais il faut reconnaitre que cela fonctionne plutôt bien, et une application est même disponible sur iOS et Android pour synchroniser les SMS et photos avec le PC. Une autre fonctionnalité fait également son apparition en natif sous Windows 10, les bureaux virtuels. L'idée est simple, avoir plusieurs bureaux distincts sur le même PC (avec des applications différentes, ou même identiques), afin de désengorger au besoin l'affichage et permettre de mieux s'organiser. Pour y accéder, une simple pression sur la touche Windows + Tab et vous avez alors tout le loisir de créer de nouveaux bureaux virtuels (des centaines si l'envie vous en prend), la cerise sur le gâteau étant de pouvoir drag and drop les applications d'un bureau à l'autre. Notez que Sysinternals Desktops (https://docs.microsoft.com/fr-fr/sysinternals/downloads/desktops) ajoute égale ment des bureaux virtuels sous Windows 7, mais au nombre de quatre au maximum.

 

Game Mode

Depuis la mise à jour Creators (2017) de Windows 10, un «Game Mode» a fait son apparition. Il permet, lorsque vous jouez, d'empêcher Windows Update d'installer des pilotes et d'envoyer des notifications de redémarrage (vous savez, celles que l'on déteste avoir lorsque notre PC fonctionne 24/24). En plus de cela, le jeu est prioritaire par rapport aux autres applications, c'est intéressant lorsqu'il y a des logiciels gourmands en fond. Notez que vous pouvez également faire cela manuellement, en allant dans le gestionnaire des tâches > Détails > cite droit sur une application> Définir la priorité. Tout d'abord optionel et activable manuellement jeu par jeu, il est maintenant active (depuis la mise à jour d'octobre 2018) par défaut. Pour vérifier que c'est bien le cas, allez dans le menu Paramètres> Barre de jeux >.Mode Jeu. Notez que cela peut entrainer des effets secondaires néfastes, comme dans le cas du streaming par exemple. Si votre jeu consomme beaucoup de ressources, la vidéo encodée par le logiciel (OBS Studio pour ne citer que lui) risque d'être saccadée.

Cet article vous a plus ? Partagez le !

StarOfservice Top Pro 2015

jemepropose

aladom montevrain