Un PC ne meurt jamais

Optimiser Windows

Maintenant que vous vous êtes occupé des températures, Windows en lui-même peut être optimisé pour libérer au maximum la puissance de vos composants. Notez qu'à partir de 8 Go de RAM (encore plus vrai si vous avez un SSD), il ne sera pas forcément nécessaire d'appliquer ces optimisations, à moins d'être constamment à court de mémoire. Windows 10 étant sorti depuis quatre ans maintenant (avec une mise à jour gratuite depuis Windows 7), nous nous sommes concentrés sur lui.

Désactiver les effets visuels de Windows

Windows 10 dispose de pas mal d'effet visuels avancés, qui ne sont pas un souci pour une machine récente disposant de suffisamment de mémoire et d'un processeur récent. Par contre, si vous êtes un peu juste sur l'un de ces deux points, il peut être envisagé de repasser à une interface moins attractive sur le plan visuel pour gagner en performances. Pour ce faire, direction le panneau de configuration > Système > Paramètres système avancés> Performances - Paramètres > Effets visuels. Il suffira soit de cocher «Ajuster afin d'obtenir les meilleures performances», ce qui désactive tous les effets, soit de personnaliser vos choix dans la liste disponible en dessous. Nous vous conseillons d'ailleurs d'essayer ces options pour trouver le juste milieu entre performances et qualité visuelle.

Désactiver les logiciels au démarrage

Au fur et à mesure que le temps passe, le nombre de logiciels installés augmente, certains d'entre eux se lancent automatiquement au démarrage. Bien entendu, plus il y en a et plus Windows mettra de temps à se charger complètement, en plus de prendre de la place en mémoire pour rien s'ils ne sont pas utilisés. Précédemment accessible via la commande msconfig, le listing de (presque) toutes les applications se lançant au démarrage est présent dans le gestionnaire des tâches> Démarrage. Il suffit de faire un clic droit puis désactiver sur chaque logiciel cela peut grandement soulager votre système d'exploitation.

Retrouver l'espace perdu

Malgré l'absence d'installation de nouveaux logiciels, on peut voir que Windows remplit petit à petit la partition système, on en arriverait même à s'arracher les cheveux en se demandant ce qu'il se passe. Lors des (nombreuses) mises à jour, les fichiers d'installation ne sont pas effacés et prennent donc une place non négligeable (surtout avec un Windows qui a quelques années), mais rien n'est perdu car il est possible de les supprimer. Rendez-vous dans Ce PC > clic droit sur la partition système (C: généralement) > propriétés > nettoyage de disque. Ensuite, cliquez sur nettoyer les fichiers système pour faire apparaitre ce qui nous intéresse, à savoir les fichiers d'installation temporaires et même les précédentes installations de Windows, il n'est pas rare de gagner des dizaines de Go de cette façon ! Par contre, notez que vous ne pourrez pas restaurer votre ancien Windows passé cette étape.

Sysmain, anciennement Superfetch

Introduite avec Windows Vista, Superfetch est une fonctionnalité qui précharge en mémoire les applications que vous lancez le plus souvent, afin d'accélérer le temps de chargement de ces dernières. Elle a été renommée SysMain lors de la mise à jour d'octobre 2018 . Par défaut, SysMain peut remplir jusqu'à la totalité de la mémoire vive in utilisée, mais fait de la place dès qu'une application gourmande est lancée. Si vous avez par exemple 8 Go de RAM et que plus de 4 ou 5 Go sont remplis après le démarrage de Windows, c'est à cause de cette fonctionnalité. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, autant utiliser la mémoire disponible au lieu de ne rien en faire, mais cela peut causer quelques désagréments. En effet, sur une machine récente avec SSD et suffisamment de mémoire, on ne se rendra même pas compte de sa présence, ce n'est pas le cas avec un disque dur mécanique et peu de RAM. Lors du lancement de l'OS, les données sont chargées en mémoire par SysMain, un disque dur met beaucoup plus de temps qu'un SSD et a un effet négatif sur la réactivité globale du PC. Si vous êtes dans le dernier cas, il peut être intéressant de le désactiver, en allant dans les services Windows (en tapant services msc dans la barre de recherche) > SysMain > Arrêter puis choisir désactiver ou manuel dans le menu déroulant.

Mémoire virtuelle

La mémoire virtuelle (ou swap) est une extension de la mémoire vive, placée sur la partition système (fichier pagefile.sys) par défaut elle est chargée de prendre le relais lorsque la RAM est presque pleine, évitant donc les crashs. Gérée automatiquement par le système d'origine, il est possible de la déplacer sur d'autres partitions si le besoin de place se fait sentir, mais attention où vous la mettez. En effet, si votre OS fonctionne sur un SSD et que vous décidez de déplacer le swap sur un disque dur mécanique, les échanges seront grandement ralentis et la réactivité du système en pâtira. Vous pouvez même la désactiver, mais oubliez ça tout de suite si vous avez moins de 16 Go de RAM (au moins), à moins de ne pas lancer d'applications gourmandes (type jeu, retouche photo, encodage vidéo, etc..). Sur les machines ayant peu de mémoire, vous pouvez être confronté à ce message d'erreur disant que la mémoire est insuffisante, cela peut être réglé en augmentant la taille du fichier swap (en mettant un maximum 4 à 8 Go si vous avez 4 Go de RAM). Vous trouverez les réglages dans le panneau de configuration > Système > Paramètres système avancés > Performances > Avancé > Mémoire virtuelle - Modifier. Notez que cette manipulation ne remplacera jamais le gain apporté par l'ajout de modules mémoire si vous êtes juste, il s'agit plus d'un pansement qu'autre chose.

Indexer toujours plus

Un service d'indexation des fichiers est présent dans Windows, permettant de trouver plus rapidement un fichier se trouvant sur votre PC. Par contre, il consomme beaucoup de puissance processeur et occupe le périphérique de stockage lorsqu'il fait son travail. Encore une fois, sur un PC récent avec SSD cela ne se ressent pas à l'usage et il n'est pas vraiment nécessaire de le désactiver, mais ce n'est pas la même histoire avec un ancien CPU accompagné d'un vieillissant disque dur mécanique. Tapez options d'indexation dans la barre de recherche pour accéder aux réglages, puis cliquez sur modifier. Vous pouvez alors choisir les partitions (ou uniquement des répertoires) où activer/ désactiver l' indexation . Plus radical, la désactivation pure et simple dans la liste des services (services.msc), sous le nom de Windows Search.

Cet article vous a plus ? Partagez le !

StarOfservice Top Pro 2015

jemepropose

aladom montevrain