Dossier spécial format ITX

0 sur 5 (0 votes)
Merci pour votre vote.

Les configurations ATX prennent trop de place, mais vous ne comptez pas pour autant abandonner les PC. Pas de soucis, le format mini-lTX est là pour allier le meilleur des deux mondes, performance et compacité, mais pour cela il faut choisir les bons composants !

De plus en plus de personnes se mettent au format mini-lTX, ces configurations qui font rêver celles et ceux qui sont à la recherche du meilleur rapport performances / encombrement. Pour monter une telle machine, cela n'est pas aussi facile que de choisir un boîtier ATX et d'y mettre des composants à peu près au hasard, sans trop vraiment se prendre la tête sur la compatibilité. Au travers de ce dossier, nous allons tout d'abord vous parler des pièges à éviter pour ne pas vous retrouver avec des composants incompatibles sous les bras, car le ventirad ne rentre pas, que l'alimentation n'est pas du bon format (SFX, SFX-L ou ATX) ou encore que la carte graphique est trop imposante. Ensuite, vous trouverez un choix de boîtiers selon vos besoins et surtout la place disponible, c'est en effet à partir de lui que découleront tous les autres éléments, contrairement à ce que l'on a l'habitude de faire avec une configuration classique. Ils peuvent être cubiques, format console ou encore tours compactes, un large panel de modèles est disponible et tous ne sont pas adaptés à toutes les utilisations. Une fois que vous aurez choisi votre boîtier, viendra le temps de se décider sur le bloc d'alimentation, c'est pourquoi nous vous proposons également une sélection des meilleurs modèles, allant des plus petites SFX tenant dans la main, en passant par une SFX-L (un peu plus longue, environ 13 cm) ainsi que plusieurs modèles ATX compacts (14 cm de longueur).

Un bon refroidissement pour votre processeur est également primordial dans ces petites machines, format ultra plat, Top Flow, petites tours ou encore kits AIO de watercooling 120, tout est également couvert ! N'oublions pas bien entendu les cartes mères socket 1151v2 ou encore AM4, le HEDT étant volontairement mis de côté à cause d'un manque de modèles (et une consommation trop importante du processeur). Pour finir, nous avons concocté quatre configurations différentes, couvrant des utilisations comme le home cinéma, la bureautique ou encore les jeux vidéo. Une chose est sûre, à la fin de ce dossier vous serez capable de vous monter le PC mini-lTX de vos rêves !

Avant de se lancer tête baissée dans le choix des composants, il est bon de se poser quelques minutes (ou heures !) et d'étudier ses besoins, ainsi que l'espace disponible pour y loger la configuration. Un PC mini-lTX répond généralement à une envie de gain de place, et même s'il est maintenant possible de faire toutes sortes de configurations différentes, la taille des composants est l'élément numéro un à prendre en considération, et cela se joue généralement à quelques millimètres.

Précédent Suivant >>

Cet article vous a plus ? Partagez le !

StarOfservice Top Pro 2015

jemepropose

aladom montevrain