4G fixe, la bouée des oubliés du haut débit

0 sur 5 (0 votes)
Merci pour votre vote.

Après avoir présenté les solutions d'Internet nomade dans HM95, l'équipe de Hardware Mag/PC Update a décidé de tester, en conditions réelles, l'offre 4G fixe de Bouygues Telecom, désormais accessible à un plus grand nombre de foyers dans son numéro 96 de HM.

Si déjà 9 millions de logements sont éligibles au très haut débit et que ce chiffre croît très rapidement, seulement 1 million d'entre eux sont en territoires ruraux. Rappelons que le très haut débit correspond à 30 Mb/s ou plus que cela soit par la fibre ou le VDSL2. De quoi faire sourire tous ceux qui ont goûté aux centaines de Mb/s de la fibre mais déjà suffisant pour afficher la plupart des flux 4K en HEVC, voire du streaming VR encore que cela peut être assez juste dans ce dernier cas.

Mais que vous ayez la chance d'habiter une zone bucolique ou soyez simplement éloigné d'un DSLAM, ce qui peut arriver même dans des petites villes, la seule connexion filaire disponible est souvent le bon vieux ADSL qui ne garantit chez les opérateurs que de 2 à 8 Mb/s, les chanceux montant à 15 ou 20, les malheureux restant bien en dessous de deux.

Et dans ce cas, tous les usages modernes du net deviennent compliqués avec l'inflation de la taille des fichiers, du streaming et même des sites web de plus en plus lourds. Le moindre téléchargement sature la ligne et interdit le moindre surf, le QOS des boxs des FAI étant de surcroît plutôt faillible. Sur une ligne partagée par plusieurs personnes, cela peut vite devenir une source de conflit et de frustration; ça l'est déjà pour un geek des champs solitaire tel que l'auteur de ces lignes, espèce certes plus rare que le geek des villes. Quelle solution alors, une seconde ligne ADSL ? Encore faut-il que votre câble téléphonique dispose d'une seconde paire et qu'il ne soit pas trop vieux et abîmé car il faut vraiment insister auprès d'Orange pour qu'ils remplacent votre câble. Et même dans ce cas, c'est à vous de prendre en charge les éventuels travaux dans votre logement si la gaine n’est pas accessible. Et puis si c'est pour faire deux fois 5 Mb/s... Le satellite est contraignant et cher, il reste donc une seule solution, le sans fil ! La couverture 4G des principaux opérateurs devenant vraiment excellente même dans les coins les plus reculés, c'est souvent la meilleure façon de profiter d'un internet rapide (à part Free qui passe souvent par Orange avec une qualité très dégradée).

Pas question toutefois de connecter tous les équipements de la maison sur votre malheureux téléphone, les Forfaits 4G ne sont pas faits pour ça, leurs options tarifaires sont là pour nous le rappeler. Les opérateurs évoluent toutefois depuis un an sur ce point, prenant confiance dans la solidité de leur réseau mais aussi parce que l'ARCEP le leur a imposé. Bouygues en tête mais aussi SFR et Orange avec beaucoup plus de réticence. Le régulateur des Telecom appelle ça de la THD Radio ou LTE fixe et impose un débit de 30 Mb/s en download et préconise 5 en upload ainsi qu'un ping inférieur à 100ms. Partout où la fibre n’arrivera sans doute jamais malgré les discours très méthode Coué de certains élus, cette solution constitue le meilleur espoir des fracturés du vraiment haut débit, d’abord en 4G puis en 5G d'ici 2021.

Précédent Suivant >>

Cet article vous a plus ? Partagez le !

StarOfservice Top Pro 2015

jemepropose

aladom montevrain