Sauvegarder ses données ? Oui mais comment ?

Quelques explications

Les critères

Sans être exhaustif, on peut considérer qu'une sauvegarde doit être mise en oeuvre en prenant en compte les contraintes suivantes :

  • la capacité de stockage du support (le volume d'information) ;
  • la vitesse de sauvegarde ;
  • la fiabilité du support (notamment après une longue période de stockage) ;
  • la simplicité de classement ;
  • la facilité à restaurer les données ;
  • et bien sûr le coût de l'ensemble.
Il est important de pouvoir choisir les données à sauvegarder ou à restaurer, sans quoi le système de sauvegarde perd significativement de son intérêt.
De plus il est très utile de rendre le processus de sauvegarde périodique (automatique), afin de minimiser le risque de perte de données. Les logiciels prévus à cet effet sont donc pourvus la plupart du temps de cette fonctionnalité.

Les supports

Il existe plusieurs supports pouvant accueillir une sauvegarde, et selon le matériel dont on dispose, on peut faire une sauvegarde :

  • sur un disque dur externe, solution qui est de plus en plus utilisée ;
  • sur d'autres supports amovibles tels que les CD, DVD ou Clés USB, si les données à sauvegarder ne dépassent pas un volume trop important, ce que je ne recommande pas ;
  • sur une seconde partition d'un même disque dur, qui est la solution privilégiée par les constructeurs ;
  • sur le cloud ;
  • sur un disque dur secondaire interne.
Cette dernière solution reste une des meilleures car les transferts de données (qui peuvent être importants lors d'une sauvegarde de nombreux fichiers) sont plus rapides par rapport aux autres solutions. De plus, contrairement à l'utilisation d'une partition d'un même unité de stockage, le risque de perdre ses données en cas de défaillance matérielle est réduit par l'apport du second support distinct. Enfin il peut aussi être agréable de pouvoir faire "voyager" ses sauvegardes (photos ou autres contenus multimédias), et les supports amovibles seront alors privilégiés.
 

Qu'est ce que la sauvegarde dans le Cloud ?

Cloud en anglais signifie nuage, le terme exact du procédé est Cloud computing. Pour faire simple, sauvegarder dans le Cloud signifie sauvegarder ses données sur le stockage d'un serveur distant (donc pas sur votre propre ordinateur ou votre disque dur externe / clé USB) via un réseau (réseau local ou internet le plus souvent). Vos données peuvent ainsi être accessibles (de façon privée ou publique selon vos réglages) à n'importe quel moment depuis internet.

Les services de stockage les plus réputés dans les nuages sont Dropbox, Microsoft One Drive, Google Drive ou encore Apple iCloud ou Amazon S3. La plupart proposent gratuitement pour leur version de base de plusieurs Go de stockage de données. Si vous voulez pouvoir stocker plus de données, il vous faudra payer quelques euros par mois pour disposer de plus d'espace de stockage. A noter que de nombreux F.A.I (Fournisseurs d'Accès à Internet) comme Orange, Bouygues ou SFR incluent également dans leurs offres internet un espace de stockage gratuit dans le Cloud.

Avantages de la sauvegarde en ligne dans le nuage

  • Vos données ne sont pas stockées chez vous et seront donc accessibles même en cas de perte/vol/panne de votre ordinateur ou de vos supports de stockage (disque dur externe, clé USB etc...).
  • Vous pouvez accéder à vos données de n'importe où (tant que vous disposez d'une connexion internet). Le revers de la médaille, c'est la sécurité de vos données, notamment en cas de piratage du service ou de votre compte. Pensez donc bien à utiliser un mot de passe fort pour protéger au mieux vos données.
  • Vous pouvez partager, si vous le souhaitez, des fichiers stockés dans le nuage.
  • Ces services disposent de leur propre système de sauvegarde (en gros, vos données sont copiées sur de nombreux disques durs différents pour éviter tout problème de perte en cas de dysfonctionnement ou panne de leur matériel). Attention cependant, ces services ne garantissent pas dans leurs conditions de vente et d'utilisation que vous ne pourrez pas subir de perte de données. Utilisez donc toujours plusieurs types de stratégie de sauvegarde (sauvegarde sur votre ordinateur / périphérique de stockage externe, sauvegarde dans le cloud etc...) pour plus de sécurité.
  • Simplicité : la sauvegarde dans le cloud est simple à mettre en œuvre, que cela soit manuellement ou par l'intermédiaire d'un logiciel tiers.

Nous verrons que EaseUS Todo Backup permet de le faire dans sa version gratuite.

Les types de sauvegardes

Techniquement, qu'est ce qu'une sauvegarde ? Il existe trois méthodes d'archivage :

  • La sauvegarde complète, ou full backup, qui va créer une copie de vos fichiers à un instant T sans considération pour les sauvegardes précédentes ;
  • La sauvegarde différentielle, durant laquelle seuls les fichiers modifiés depuis la dernière sauvegarde complète sont sauvegardés. C’est donc tout à fait normal si ce processus exige plus de temps mais aussi un plus grand espace de stockage par rapport à la sauvegarde incrémentale. Par ailleurs, le principal avantage de cette catégorie de sauvegarde est qu’il est entièrement fiable étant donné qu’il ne suffira que de la sauvegarde complète pour reconstituer toutes les données sauvegardées.
  • La sauvegarde incrémentale, se présente comme une solution de sauvegarde de fichiers qui ne tient en compte que l’ensemble des éléments modifiés depuis la dernière sauvegarde, quel que soit son type (complète, différentielle ou incrémentale). Plus performant et plus rapide qu’une sauvegarde totale, la sauvegarde incrémentielle permet de ne se focaliser que sur les fichiers ayant subi des modifications tout en faisant profiter d’un espace de stockage plus faible. Par ailleurs, pour reconstituer une sauvegarde complète, toutes les sauvegardes précédentes doivent être regroupées.
Ces trois méthodes sont contenues dans les logiciels de sauvegarde dignes de ce nom, et répondent à elles trois à l'ensemble des besoins des utilisateurs.

Les logiciels

Si nous verrons 3 logiciels spécifiques, il en existe des conçus pour sauvegarder et restaurer n'importe quel type de fichiers. Tous ont un degré de complexité et de performance assez différents, et des logiciels au demeurant intéressants comme JaBack, UltraBackup, Back it up!, LeBackup,Second copy ou même NTBackup livré avec Windows, ne peuvent à eux seuls remplir l'ensemble des tâches que l'on attend d'une suite complète de sauvegarde. A ce titre, 108 Norton Save & Restore 2.0 et sa variante professionnelle Ghost 12.0 sont probablement les plus populaires, mais il existe des programmes tout aussi performants dans le domaine du freeware, comme nous le verrons tout à l'heure.

Cet article vous a plus ? Partagez le !

StarOfservice Top Pro 2015

jemepropose

aladom montevrain