Quel type de PC choisir ? PC assemblé, PC Portable, etc...

Le mini PC

Encore plus petit qu'un PC mini ITX

Points forts

  • Encombrement
  • Consommation
  • Silencieux

Points faibles

  • Upgarde limité (RAM, stockage)
  • Globalement peu puissant

 le PC miniature n'est plus une utopie. En assemblage, le mini ITX séduit de plus en plus de monde.  Mais depuis qu'lntel a sorti son premier NUC (Next Purssant uniÿ of computing) de 11 cm de côté en 2013, les industriels ont dépassé les limites de l'assemblage. En effet, aucun PC ITX n'est aussi compact, loin s'en faut. De plus, le NUC est très pratique, car il peut être accroché au dos d'une TV ou d'un écran muni d'une fixation de type VESA, une astuce reprise par la majorité de ses concurrents sortis depuis comme les Brix de Gigabyte ou les Zbox de Zotac. À l'intérieur, c'est en quelque sorte l'électronique d'un PC portable débarrassé de son écran, de son clavier et de tout ce qui prend de la place en somme. Les détracteurs de ce format pourront avancer le fait que les mini PC ne sont pas aussi puissants qu'un bon gros desktop, ce qui est globalement vrai, mais de la même manière que les laptops sont devenus assez costauds pour faire la majorité des tâches du quotidien confortablement, les mini PC en sont également capables. Autrement dit, pour regarder des photos sur la TV du salon, pour une secrétaire qui souhaite libérer au maximum son bureau, ce genre de tout petit ordinateur est idéal. Et pourquoi pas un laptop ? Pour garder le confort du grand écran et d'un véritable ensemble clavier/souris ! Cerise sur le gâteau, un mini PC ne consomme presque rien. Le principal bémol, c'est le manque d'upgrade. En général, on peut simplement améliorer la quantité de RAM et l'espace de stockage de son mini PC, c'est tout. Les prix des NUC sont assez neutres. C'est un peu plus cher qu'un PC assemblé de même puissance, mais c'est le prix à payer pour une telle miniaturisation.

jemepropose

aladom montevrain